Historique de l’Helvétienne d’Aigle à partir de 1950

De 1950 à 2000, l’Helvétienne se produit régulièrement avec l’Orchestre d’Aigle, et parfois en collaboration avec d’autres chorales, dans des œuvres religieuses (messes de Mozart, de Schubert, Haydn, Te Deum de Charpentier, Gloria de Vivaldi. etc.). Elle participe à toute les Fêtes cantonales, sauf celle d’Echallens en 1997, où elle se trouve sans directeur quelques mois avant. Elle se rend aussi aux deux dernières Fêtes fédérales, ainsi qu’à des Cantonales dans plusieurs cantons suisses allemands.

En 1957, à Moudon, la société remporte des lauriers d’or avec félicitations du jury, en interprétant « Matona Mia Cara » de Lassus. C’était la première année de direction de Maurice Pittier.

En 1966, elle monte avec la Dramatique d’Aigle « La Servante d’Evolène » de Morax et Doret (6 salles combles à la Cantine des Glariers).

En 1974, elle organise la Fête Cantonale des Chanteurs vaudois à Aigle.

En 1982, elle est finaliste de l’ « Etoile d’or » à la Télévision Suisse Romande.

En 1991, pour le 700ème anniversaire de la Confédération, elle participe au spectacle de Guy Loran et André Pache « D’Epinal en utopie » (plusieurs représentations à Villeneuve et à Aigle).

Elle se produit aussi quelquefois à l’étranger : 2 fois à L’Aigle, ville jumelée en Normandie, à Hambourg, et plus récemment, en 2000, à Lodz, en Pologne, avec le Forestay de Chexbres.

Les directeurs

Emmanuel Cornaz à     1956
Maurice Pittier 1956 – 1976
André Jaquerod 1976 – 1995
Eckart Winter 1995 – 1996
Pierre-Antoine Gschwend 1997 – 1999
Patrick Staeger 1999 – 2002
Claire Martin 2002 – 2003
Véronique Carrot 2004
Claire Martin 2005
J.-F. Monot 2005 – 2012
Josiane Dupraz 2012 – 2013
Gaspard Vignon 2013-2018
Romain Vergères dès 2018

 

 

Les présidents successifs

Frédy Pirolet
Lucien Gilliard
André Gander
Frédy Vogt
Daniel Herminjard
Hugues Baud